Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2018 3 26 /12 /décembre /2018 16:22
Une triste nouvelle

Triste journée que ce 8 décembre 2018, Françoise, l'épouse de notre chef Rémy s'en est allée.

Françoise flutiste et chef de l'ensemble vocal Cailly de Déville les Rouen est décédée dans sa 60e année, à la suite d'une longue maladie. Le monde de la musique de la vallée du Cailly est orphelin.

Ses obsèques ont eu lieu le lundi 17 décembre avec la participation de l'orchestre symphonique et l'ensemble vocal Cailly sous la direction d'Yves Tesniere.

 

                Françoise était une musicienne hors pair. Professeur de flute , elle a formé de nombreux élèves, amenant certains à la réussite de concours de conservatoires, permettant à tous de progresser et de prendre plaisir à interpréter une musique de leur choix. Pour eux, elle avait un regard bienveillant, attentif à leur état d'âme, elle ne comprenait pas les enseignants qui n'échangent pas avec leurs élèves et qui en fait ne les connaissent pas.   Elle a par ailleurs fait découvrir aux jeunes la joie de jouer collectivement et nous avions plaisir à entendre son ensemble de flûtes lors des prestations de l'école de musique de Notre Dame de Bondeville

                Une opération lui a rendu difficile la pratique de son instrument, courageusement, elle s'est mise à l'euphonium et en simplement  deux mois de travail elle acquit un très bon niveau et à la rentrée suivante, elle retrouvait sa place dans note orchestre. Et quelle place! à la fois discrète, efficace, de bon conseil pour des voisins moins sûrs. Nous nous rappelons ses interventions pour calmer un chef parfois emporté par sa volonté d'obtenir des rythmes que l'orchestre peinait à fournir ou d'autres fois exprimant avec véhémence sa déception devant l'absence de certains musiciens.

                Chaque samedi, elle animait l'ensemble vocal de la vallée du Cailly. Chaque année, elle proposait un thème, comme "Mamamia", "Goldmann", Les Misérables". Passionnée de comédies musicales, elle écrivait les harmonisations,  les partitions, les chorégraphies en acceptant les idées des uns et des autres. Elle a toujours été soucieuse que chacun trouve sa place dans cette expérience collective, que des jeunes puissent prendre des initiatives. Elle avait le plaisir d'organiser avec Rémy les prestations finales et au printemps, le centre Voltaire présentait avec succès les spectacles devant des salles pleines, tous, nous étions étonnés, admiratifs du résultat.

                Elle voulait vivre, soutenue par Rémy ,elle a supporté avec courage les souffrances induites par  sa maladie, mais hélas, le mal l'a emportée. Que Françoise repose en paix après cette vie si bien remplie mais tellement trop courte.

Partager cet article

Repost0

commentaires